Conférences 2020


Mille ans avec les Compagnies des Indes : les marchands d'Asie centrale en Chine et dans l'Océan indien

Jeudi 15 octobre 2020 - 18h30
Jauge limitée : réservation conseillée au 02 97 82 15 07

Frantz Grenet – Professeur au Collège de France

A la suite de contacts militaires et diplomatiques avec l’Asie centrale, la Chine se connecte à des réseaux économiques eurasiens, au 1er siècle avant notre ère. Peu après, le monde indien et l’Asie du sud-est entrent eux aussi dans son champ de relations. Ce qu’on appelle « Route de la Soie » - terme un peu trompeur - se met en place. Vers 150, le géographe Ptolémée enregistre les étapes d’un itinéraire terrestre continu. Les peuples voisins de cette route y implantent un réseau de colonies marchandes. D’abord venus de l’Inde du nord-ouest, ils cèdent la place du 4e au 8e siècles à des Sogdiens (la Sogdiane est le pays de Samarkand et Boukhara, partagé en petits royaumes indépendants).La connaissance des réseaux sogdiens s’est enrichie depuis une trentaine d’années, par l’étude de documents en langue sogdienne, puis par la découverte de riches tombeaux sculptés dans les grandes villes de Chine du nord.

Les laques de Chine et du Japon

Jeudi 24 septembre 2020 - 18h30
Jauge limitée à 124 places : réservation conseillée au 02 97 82 15 07

Stéphane Castelluccio – Chargé de recherche HDR au CNRS au centre André Chastel à Paris

Depuis le 16e siècle, les objets de laque ont ébloui les Européens par leur beauté et la richesse de leur décor. Cette conférence retrace les circuits commerciaux des laques et précise le goût des amateurs du 18e siècle. Toutes les collections de l’Ancien Régime ont disparu à l’exception de celle de la reine Marie-Antoinette, confisquée à la Révolution. Désormais partagée entre les musées de Versailles, du Louvre et de Guimet, elle demeure le seul témoin quasiment intact de ces ensembles de laques impressionnants par le nombre de pièces réunies et par leur qualité.

Mardi 11 février 2020 - 18h30
Histoire de la Chine à travers les Bleu et Blanc

Marie-Pierre Asquier – Experte en céramique, membre FNEPSA (Fédération Nationale des Experts Spécialisés en Art) et Confédération européenne des Experts d’Art.

La céramique, et les Bleu et Blanc en particulier, sont un art majeur en Chine, vecteurs de la civilisation chinoise et témoins des échanges avec le reste de l’Asie et des autres continents. L’Europe connaît les Bleu et Blanc et a développé, aux 17e et 18e siècles, une fascination pour ces objets dont le procédé de fabrication reste secret. Pourtant, les porcelaines sont produites en Chine depuis déjà presque dix siècles, et témoignent d’une culture et d’une histoire riches.

Le contexte historique de la création des Bleu et Blanc et leurs caractéristiques techniques et stylistiques seront abordées, permettant ainsi de retracer l’histoire de la Chine à travers l’expression artistique de la production de porcelaine.

© 2018 - site officiel du Musée de la Compagnie des Indes de Lorient

Retour en haut