Le commerce arabo-musulman


Au VIIe siècle, l'apparition de l'Islam dans la péninsule arabique donne naissance au monde musulman dont le rayonnement s'étend rapidement au Bassin méditerranéen. Les commerçants arabes prennent peu à peu le contrôle du commerce avec l'Afrique et l'Asie, à l'exception notable des places commerciales de l'Empire byzantin où s'approvisionnent les puissants marchands vénitiens et génois.
Son déclin progressif à partir du XIe siècle, en dépit du soutien des Croisés, s'achève avec la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453. Le commerce d'Asie passe sous domination arabo-musulmane.

Retour en haut