Tromelin, l'île des esclaves oubliés (2016)


Exposition à la Maison de l'Agglomération à Lorient, du 28 mai au 30 octobre 2016

Parti de Bayonne le 17 novembre 1760, l'Utile, un navire de la Compagnie française des Indes orientales, s'échoue le 31 juillet 1761 sur l'île de Sable (aujourd'hui île Tromelin), un îlot désert de 1 km² au large de Madagascar. Il transporte 160 esclaves malgaches achetés en fraude, destinés à être vendus à l'île de France (l'Île Maurice actuelle), en passant par l'île Rodrigue. L'équipage regagne Madagascar sur une embarcation de fortune, laissant 80 esclaves sur l'île, avec la promesse de venir bientôt les rechercher.

Ce n'est que quinze ans plus tard, le 29 novembre 1776, que La Dauphine, placée sous le commandement de Tromelin approche l'île. Les esclaves survivants, sept femmes et un enfant de huit mois, sont sauvés.

 

À travers le naufrage et la survie des rescapés de l'Utile, c'est un pan de l'histoire maritime et la question de la traite et de l'esclavage dans l'océan Indien qui sont abordés. Cette exposition est l'occasion de présenter les résultats des travaux conjoints, terrestres et sous-marins, du Groupe de recherche en archéologie navale (Gran) et de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) aux abords de l'île. En effet, l'étude de ce naufrage et de la vie des rescapés a fait l'objet d'une recherche pluridisciplinaire, afin d'élucider les circonstances du drame et de documenter au mieux les conditions de vie des survivants.

L'exposition, qui présente les recherches historiques, archéologiques et environnementales effectuées sur Tromelin, existe sous deux versions, pour permettre son itinérance simultanée en métropole et dans l'océan Indien, avec une scénographie commune mais adaptée aux lieux d'accueil.

 

Exposition BD : les esclaves oubliés de Tromelin

Au musée de la Compagnie des Indes (Port-Louis)

du 28 mai -au 30 octobre 2016

De Sylvain Savoia
En partenariat avec la collection Aire Libre des éditions Dupuis

Les planches originales de la bande dessinée Les esclaves oubliés de Tromelin sont à découvrir au musée de la Compagnie des Indes. Une sélection de dessins originaux de Sylvain Savoia à découvrir en parallèle de l’exposition présentée à Lorient : Tromelin, l’île des esclaves oubliés.

Au travers des deux récits complémentaires, partagez son expérience de la vie d’une mission archéologique sur l’île. L’histoire des esclaves et le journal des fouilles forment une passionnante approche croisée, sous le trait de cet auteur confirmé.

Un navire français s’échoue en 1761 sur un récif désertique de l’océan Indien. C’est là, sur l’île de Sable, que l’équipage abandonne sa cargaison d’esclaves malgaches, avec la promesse non tenue de revenir les sauver. Quinze ans plus tard, une corvette récupère huit survivants, dont un enfant.
Comment ont-ils survécu ? Que s’est-il passé ? Quelle micro‑société ont‑ils réinventée ?
Historiens et archéologues peuvent aujourd’hui retracer l’histoire des esclaves de Tromelin.

Lire le journal

Programme des visites, ateliers et animations

Lire le programme

Origine de l'exposition, commissaires, parcours, scénographie, l'exposition Tromelin en bande dessinée, autour de l'expo, bibliographie, etc

Lire le dossier

Naufragés sur l'île de sable, un web magazine de l'exposition sur le site de l'INRAP

Naufragés sur l'île de sable
Retour en haut