Assiette creuse à médaillon maçonnique


8/04/2020 - Assiette creuse au décor d'un médaillon maçonnique

Chine, ateliers de Jingdezhen. Dynastie Qing, règne de Qianlong (1736-1795), vers 1790. Porcelaine, oxyde de cobalt sous la glaçure, émaux vitrifiés, dorure. D. 16 cm. Dépôt de la loge maçonnique Nature & Philanthropie de Lorient en 2016.

Les porcelaines de commande chinoise à décor maçonnique apparaissent en Angleterre au milieu du 18e siècle, au moment où la franc-maçonnerie se diffuse dans le pays à la suite de la fondation de la Grande Loge de Londres, en 1717. Les Anglais exportent les premières loges en France vers 1725. En 1743, le Comte de Clermont, Louis de Bourbon Condé, est à la fois directeur perpétuel de la Compagnie des Indes et Grand Maître de la Grande Loge de France. C'est à ce moment, en 1744, qu'est fondée la loge l'Union à Lorient ; c'est l'une des premières loges maçonniques en Bretagne. Ses membres fondateurs sont, pour beaucoup, des agents de la Compagnie des Indes (6 sur les 10 premiers membres) ou des personnalités évoluant dans l'entourage de la compagnie de commerce.

Avant que les loges ne se dotent de temples ou d'édifices plus officiels, les réunions des frères maçons avaient lieu dans des tavernes. C'est pourquoi les commandes se sont concentrées sur la réalisation de bols à punch, de mugs, de pichets et de plats. Ces objets présentent une iconographie évoquant l'organisation des loges et leurs rites en vigueur. Elles présentent des symboles empruntés à l'art de bâtir et au compagnonnage.

© B. Nicolas, F. Georges, Musée de la Compagnie des Indes


© 2018 - site officiel du Musée de la Compagnie des Indes de Lorient

Retour en haut