Les vidéos du MCI


Commémoration de l'abolition de la traite et de l'esclavage

La traite négrière

Le conservateur B. Nicolas développe le lien entre les Compagnies des Indes et la traite négrière.


 

Les textiles et la Compagnie

La part du textile dans les cargaisons des Compagnies est très importante, du fait d'un engouement décrit par le conservateur B. Nicolas.

Les mousselines des Indes

Le conservateur B. Nicolas détaille les usages des mousselines indiennes en France.


 

Les techniques des indiennes

Le conservateur, B. Nicolas détaille les techniques utilisées par les indiens, alors inconnue en France au temps des Compagnies des Indes, pour le tissage et la coloration des textiles.

La prohibition des indiennes

Entre 1686 et 1759, la France interdit le commerce des Indiennes, sujet que développe ici le conservateur B. Nicolas.


 

Une armoire pour les épices

Le conservateur B. Nicolas présente l'armoire à épices au sigle de la VOC, la compagnie néerlandaise de commerce.

Char de procession en ivoire

B. Nicolas évoque la présence française en Inde et les alliances avec les souverains indiens illustrées par ce char en ivoire finement sculpté.


 

Les luxueux mobiliers indiens

Le conservateur B. Nicolas présente l'artisanat indien qui excelle dans la fabrication de petits mobiliers en bois précieux.

Les 28 jours du capitaine Duliron dans un arbre

Le conservateur B. Nicolas conte l'histoire étonnante du capitaine perché dans un arbre durant 28 jours au Sénégal.


 

En route vers la Chine

L'historien P. Haudrère raconte l'histoire d'un officier de vaisseau de la Compagnie des Indes, le capitaine Rapion de la Placelière.

Les automates chinois

Le conservateur B. Nicolas décrit le goût des Européens pour les automates, figurines généralement en terre cuite représentant initialement les ancêtres.


 

La restauration de quatre huiles sur toile, Paysages chinois

La restauratrice J. Szpila-Verdavaine présente les actions qu'elle a menées pour remédier aux dégradations des quatre huiles sur toile.

Retour en haut